mercredi 31 mars 2010

Fin mars, enfin.

     Chargé, le mois de mars.
     Il y a, le 3 et le 15, les anniversaires respectifs de Frère et Mamie.
     Il y a le 18 aussi, celui de Papa, celui que l'on ne fête plus. Celui auquel on pense, beaucoup, toujours.
     Et il y a le 11 ... ce jour choisi il y a un peu plus de 2 ans pour être celui de ta naissance, bien à toi, ne coïncidant avec aucun des autres. Je crois que c'est ce jour que je suis vraiment devenue adulte, par toi que j'ai grandi, d'un coup capable d'être seule, s'il le fallait, face aux autres. A tes côtés.

11 22

     Et pourtant jamais je ne me sens à la hauteur quand arrive cet anniversaire. Pour le premier, je ne t'ai pas même fait de gâteau. Un an pile après ta naissance, je pleurais dans la salle d'attente du service gynécologique de la maternité, à quelques portes du bloc qui t'a vu naître. Je venais d'avaler un comprimé mettant fin à la vie d'un tout petit en mon ventre, que j'étais incapable d'accueillir comme il l'aurait mérité. Et ce que je pleurais c'était avant tout mon incapacité à être à tes côtés pour cette journée si particulière.
     Cette année ... cadeau fini dans l'urgence, en retard, qui ne te plait même pas. Gâteau raté. Le jour J, tu n'étais pas là, mais chez Papa, je t'ai à peine croisé... j'aurais voulu... des amis, des ballons, de la musique, l'excitation et la joie de vivre qui te caractérisent.
     Pardon mon fils.
     Le mois de mars, c'est aussi l'anniversaire de cette décision, le 30, qui a fait de moi une meilleure maman, et de toi le seul homme de ma vie. J'essaye de progresser petit à petit, et je te le promets, un jour, tu auras une chasse au trésor, pour ton anniversaire.
     D'ici là, je te remercie de ton impatience, tes regards noirs, ta gueule d'ange, ta joie de vivre, et, surtout, de ta façon bien à toi de grandir beaucoup trop vite tout en restant mon tout petit qui tient dans mes bras.
     T'aime, moi 'ssi.

22

Posté par wendymoira à 02:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Fin mars, enfin.

    bouh ma pauvre, quelle expérience traumatisante pour une femme un avortement...il a p'têtre pas besoin d'une chasse au trésor ton Tagazou, c'est cliché tout ça, il veut maman heureuse et on a le droit de louper des gâteaux même pour un anniv' (cf celui que j'ai fait l'année dernière pour Gaël, j'en étais vraiment pas satisfaite). Un gros bisou de réonfort!et joyeux 2 ans à ton blondinet!

    Posté par miliezebomb, mercredi 31 mars 2010 à 06:44 | | Répondre
  • bon anniversaire à ce petit bonhomme, des anniv il en aura encore plein d'autres et le plus beau de ses cadeaux sera d'avoir une maman heureuse, les gâteaux, les bonbons c'est en plus.

    Posté par bleugrenadine, samedi 3 avril 2010 à 09:30 | | Répondre
  • Je découvre ton blog...
    Bon courage et être maman est une chose où l'on tatonne toutes... Mais le plus important je crois être d'être là tout simplement et peu importe le gateau ou le cadeau ! Tu fais du mieux que tu peux, comme nous toutes ! Bises.

    Posté par Véro, mardi 13 avril 2010 à 13:08 | | Répondre
  • Une maman tellement sincère...et c'est avec les larmes qui roulent sur mes joues que je voudrais te dire que c'est tout simplement merveilleux de s'exprimer comme tu viens de le faire..

    Posté par Mél10doigts, vendredi 23 avril 2010 à 22:31 | | Répondre
Nouveau commentaire